Macadam - Pierre Sauveur

Résumé


Macadam est un recueil de poésies, pamphlets et pensées
Une poésie qui ne se défile pas et ose la souffrance, la cruauté des Hommes, tout autant qu’elle transporte la douceur et les valeurs humaines. S’inspirant des rencontres de la vie et des actualités, Macadam nous ouvre les portes des sentiments et de la damnation. Sans épargner les pouvoirs politiques et religieux, ses lignes parfois intuitives effleurent la joie et les abysses de l’individu. Entre vie près du bitume, drogue, guerre, et crise sociale, ce voyage nous entraine dans la frayeur des enfants, la détresse des Hommes, la passion amoureuse et l’espoir du meilleur.

Avis lecture 


Je remercie l'auteur pour sa confiance. « Macadam » est un recueil de poèmes qui, comme le suggère la couverture, laisse place à la vie, à l'espoir sur ce qui est sombre, négatif, sur le « macadam ». C'est donc un recueil teinté de blanc et de noir, une suite de poèmes qui oscille entre tristesse, dénonciation et espoir. L'ensemble des poèmes a été écrit sur, je crois, une quinzaine d'années, et l'ensemble forme comme une vision de ce qu'est le monde, de ce qu'il offre aujourd'hui d'après l'auteur.
J'ai préféré certains poèmes parce qu'ils sont peut-être plus positifs que d'autres même si, certains plus sombres, m'ont également fait réfléchir. Ainsi, avec un des poèmes j'ai constaté une chose toute bête ; je cite ce qui est écrit à la toute fin du poème : « Aujourd'hui, j'ai compris, j'ai croisé un ange, comme vous en avez déjà croisé, on les voit pas, parce qu'ils ne gardent en eux que l'essentiel, ils nous paraissent insignifiants... ». Que c'est juste ! En lisant ces quelques mots, j'ai réalisé que, peut-être, j'ai pu croiser des « anges », vous savez ces personnes qui par exemple (je l'ai vécu) : j'étais au supermarché quand une très vieille femme, toute petite et fluette, m'a demandé de mettre un pack de lait dans son caddie, ce que j'ai fait tout naturellement, et ensuite j'ai ressenti une reconnaissance incroyable émanant de cette femme qui m'a remercié avec un visage divin – vraiment, c'est le terme qui convient – je me suis sentie comme fière d'avoir accompli presque rien et, en même temps, cette rencontre m'a fait du bien (je m'en souviens...). 
Ensuite, je dois confier que j'ai du mal à lire de la poésie. Alors, quand j'en lis, c'est comme si les mots étaient chantés dans ma tête parce que autrement le sens du texte m'échappe. Et, avec certains, la lecture a été fluide surtout avec un qui m'a rappelé une chanson, eh oui ! Je pense au poème « Dans ta lumière » qui m'a rappelé la chanson « Le coup de soleil » : le poème est aussi beau que les paroles de la chanson. 
Enfin, pour dire un mot sur le recueil en lui-même, sur le style d'écriture de l'auteur, je crois qu'il a ce truc, ce petit quelque chose pour écrire des poèmes – ce qui est loin d'être évident ! Donc, si vous souhaitez découvrir un poète, procurez-vous ce recueil. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La peau ambrée - Pierre Sauveur

Un peu, beaucoup, à la folie - Liane Moriarty